Maria Montessori née dans une famille bourgeoise en 1870. Elle deviendra la première femme médecin en Italie, licenciée en philosophie, psychologie, biologie et titulaire d’une chaire d’anthropologie. Jeune femme engagée dans son époque, elle participe activement à l’ardente campagne menée, non seulement en Italie, mais dans le monde entier, en faveur de la conquête des droits politiques et sociaux des femmes.

Après avoir travaillé auprès d’enfants déficients pour lesquels elle obtenait de résultats incroyables, elle se voit confier en 1906, par le directeur de l’Institut romain des Biens immobiliers le projet de San Lorenzo : prendre en charge des enfants de trois à six ans, non scolarisés et laisser à eux-mêmes, de cette banlieue très défavorisée de Rome.

Le 6 janvier 1907, on inaugure la première « Casa dei Bambini ».

Maria Montessori va faire de cette Maison des Enfants un véritable laboratoire de recherches pédagogiques et elle ira de surprises en découvertes et de découvertes en élaboration de ce que l’on appelle aujourd’hui la pédagogie Montessori.

Après que ses écoles aient été récupérées par le fasciste Mussolini, elle quitte l’Italie et part s’installer en Espagne puis en Inde et enfin aux Pays-Bas où elle continuera sans cesse à promouvoir et à perfectionner sa méthode pour les enfants.

Elle meurt au Pays-Bas en 1952 à l’âge de 81 ans.

Maria Montessori a été trois fois nominée pour le Prix Nobel de la Paix

Maria_Montessori_(portrait).jpg